Colloque « Le théâtre des romanciers » – 12/13 Octobre 2017 – UAPV

Colloque « Le théâtre des romanciers » – 12/13 Octobre 2017 – UAPV

Télécharger le programme du colloque

 

L’objet du colloque, Le théâtre des romanciers (XIXe-XXIe siècles) : adaptations et réécritures, expérimentations et contestation, est en lien étroit avec la formation scientifique Théâtre et Patrimoine et le premier axe du laboratoire ICTT (EA 4277) de l’Université d’Avignon. Il permet de s’interroger sur les liens existant entre le théâtre et le roman, considéré au XIXe siècle comme un genre mineur, et sur la tentation théâtrale à laquelle ont succombé nombre d’écrivains français et étrangers que le roman a rendus célèbres, mais aussi de faire découvrir au public (étudiants, enseignants, chercheurs, professionnels du théâtre) des œuvres beaucoup moins connues que ne le sont leurs auteurs (Balzac, Stendhal, Daudet, Flaubert, Les Goncourt, Maupassant, Zola, Proust, Dostoïevski, Gide, Beckett, Malaparte, Mauriac, Bernanos, Green, Pirandello, Joyce, Musil, Kundera, Curtis, Yourcenar, Kateb Yacine, Aimé Césaire, Tahar Ben Jelloun, etc.). L’adaptation et la réécriture sont deux formes théâtrales que l’on retrouve tout au long de l’histoire du théâtre. Aux  XXe-XXIe siècles, les metteurs en scène vont largement pratiquer l’adaptation et la réécriture (Copeau, Dullin, Baty, Barrault, Bene, etc.). Pourtant, ces deux pratiques engendrent toujours des objections, des accusations de déformation, de réduction, voire de trahison, par rapport à l’œuvre d’origine.

 

Notre colloque a pour but d’interroger les différents types d’adaptation et de réécriture dans la pratique scénique des XIXe-XXIe siècles, de cerner les expérimentations scéniques qu’elles suscitent, les transformations de l’écriture et le dépassement de la forme dramatique qu’elles impliquent. Pour l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, le colloque Le théâtre des romanciers XIXe-XXIe siècles: adaptations et réécritures, expérimentations et contestation représente le renforcement de l’axe identitaire Culture et Patrimoine de l’Université d’Avignon, le développement des notions d’inter-culturalité et d’interdisciplinarité, fondements majeurs de notre laboratoire plurivalent ICTT. Cette manifestation culturelle vise à faire avancer l’état de la recherche en sciences humaines par le biais de nouvelles coopérations entre diverses approches qui se montreront enrichissantes. Une publication de communications sous forme de volume thématique est prévue.

Les commentaires sont clos.