Annonce séminaire (axe 2)

Annonce séminaire (axe 2)

Mardi 22 novembre, à 14h, en salle 1W48,  Elie Robert-Nicoud présentera l’avancement de ses travaux de thèse sur le sujet: « l’influence d’internet sur la littérature contemporaine d’expression anglaise ».
Plusieurs questions se posent à partir de cette première constatation : la littérature électronique est-elle vraiment une forme de littérature ou une nouvelle forme de création pour laquelle il faudrait trouver un nouveau nom ? La réaction littéraire des écrivains issu d’une ère Depuis une vingtaine d’années, le monde de l’édition a constaté une baisse considérable de la vente des livres. Ce phénomène a été attribué dans un premier temps à la concurrence du e-book, jusqu’à ce que l’on se rende compte que cette explication n’était pas suffisante, même si le développement exponentiel d‘Internet joue un rôle évident. Ce qui se profile à l’horizon de ce phénomène est une incompatibilité de la technologie numérique avec la technologie Gutenberg. Cette incompatibilité s’alliant à un désir hégémonique ainsi qu’un mysticisme du progrès de la technologie électronique au sein de Silicon Valley, marque notre époque comme une période de transition entre l’héritage de l’imprimerie et la fin du livre comme mode de lecture ou comme vecteur privilégié de la culture et de la connaissance.
Les commentaires sont clos.