TERNAUX Jean-Claude

Littérature française; professeur émérite

Domaines de Recherche

Littérature française du XVIe siècle : théâtre.

Discipline scientifique

09

Enseignement

Anglais

Principales publications

Articles dans des revues avec comité de lecture

« La Diabolisation dans La Guisiade (1589) » de Pierre Matthieu et Le Guysien (1592) de Simon Bélyard, Études Épistémè, 14, 2008.

« La Mort de Bringuenarilles (Quart Livre, XVII, XLIII-XLIV), Revue des Amis de Ronsard du Japon, 2013, p. 47-56.

« Les débuts de la tragédie : la référence aux anciens dans les paratextes français du XVIe siècle », Littératures classiques, 2014/1 (n° 83), Préface et critique. Le paratexte théâtral en France en Italie et en Espagne (XVIe-XVIIe siècles), p. 185-194.

« Les îles les plus fameuses du monde chez Du Bartas et ses commentateurs », Îles et insulaires (XVIe-XVIIIe siècle), dir. F. Lestringant et A. Tarrête, Cahiers V.-L. Saulnier, Paris, PUPS, 2017, p. 71-81.

« Traduire en ‘rabelisant’ : Pierre Le Loyer », Travaux de Littérature, XXXI, 2018, p. 103-110.

« La mythologie dans Le Guysien de Simon Bélyard », L’Universo mondo, 46/2019
http://www.cinquecentofrancese.it/index.php/l-universo-mondo/420-um46

« Tyrannie et liberté dans Gargantua », Hipogrifo, vo. 7, n° 1, 2019,
https://www.revistahipogrifo.com/index.php/hipogrifo/article/view/579

« Le jeu des allégories dans L’homme justifié par Foy », La Renaissance au grand large : mélanges en l’honneur de Frank Lestringant, dir. Véronique Ferrer, Olivier Millet, Alexandre Tarrête, Genève, Droz, 2019.

« Michel de Montaigne dans le premier chapitre du livre III des Essais », Actualité de l’humanisme, dir. Patrizia de Capitani et Cécile Terreaux-Scotto, Paris, Classiques Garnier, 2020, p. 123-131.

Articles de dictionnaires

« Auguste », « Aulu-Gelle », « Lucain », « Néron », « Scipion », « Tibulle », Dictionnaire de Michel de Montaigne, Paris, Champion, 2007.

« Anciens », « Aristophane », « Auteurs latins », « Catulle », « Ovide », « Properce », « Tibulle », « Théocrite », « Valerius Flaccus », « Virgile », Dictionnaire de Pierre de Ronsard, dir. François Rouget, Paris, Champion, 2015.

Communications avec actes

« La Bradamante de Garnier et le romanzo », Le Roman mis en scène, études réunies par Catherine Douzou et Frank Greiner, Paris, Classiques Garnier, Lire le XVIIe siècle, 19, 2012, p. 43-57.

« La Comédie du pape malade de Conrad Badius (1561) », Théâtre et polémique religieuse, 2014, dir. Juan Carlos Garrot Zambrana.
<http://www.umr6576.cesr.univ-tours.fr/publications/polemique/>.

« La déconfiture de Goliath et le genre tragique », Les Muses sacrées. Poésie et Théâtre de la Réforme, dir. Véronique Ferrer et Rosanna Gorris Camos, Genève, Droz, 2016, p. 387-398.

 « Le personnage de Catherine de Médicis dans La Reine Margot [pièce] », Bernard Urbani et Jean-Claude Ternaux (dir.), Le théâtre des romanciers (XIXe siècle-XXIe siècle) : adaptations et réécritures, expérimentations et contestation, Actes du Colloque international (12-13 octobre 2017), Théâtres du Monde, Cahier hors-série, 2018, Avignon Université, Association de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Collection Theatrum mundi, décembre 2018.

« La farce des étrangers : Les Acharniens d’Aristophane », Théâtres du mondeCahier hors série n° 5, La Comédie et l’étranger (dir. Jean-Claude Ternaux), Avignon Université, 2020, p. 17-25.

« Messer’Coioni : l’étranger dans Les Esbahis de Grévin (1561) », Théâtres du mondeCahier hors-série n° 5, La Comédie et l’étranger (dir. Jean-Claude Ternaux), Avignon Université, 2020, pp. 87-96.

« Le corps de Cléopâtre dans Marc Antoine de Robert Garnier », Hieroglyphica. Cléopâtre et l’Egypte entre France et Italie à la Renaissance, dir. Rosanna Gorris Camos, Tours, PU F. Rabelais, 2021, p. 341-346.

Communications sans actes

« Chanter la guerre : la Musique de Costeley », 1570 : le mariage des arts au cœur des guerres de religion (Paris, 22-23 mars 2013), dir. J. Vignes.

Chapitres d’ouvrages scientifiques

Guillaume Du Bartas, La Sepmaine ou création du monde, tome I, éd. dirigée par Jean Céard, Paris, Classiques Garnier, Textes de la Renaissance, 173, 2011, p. 255-301.

Guillaume Du Bartas, La Sepmaine ou création du monde, tome II, L’indice de Simon Goulart, éd. dirigée par Yvonne Bellenger, Paris, Classiques Garnier, Textes de la Renaissance, 174, 2011. Entrées du cinquième Jour.

Guillaume Du Bartas, La Sepmaine ou création du monde, tome III, éd. dirigée par Denis Bjaï, Paris, Classiques Garnier, Textes de la Renaissance, 175, 2011, p. 554-632.

Etienne Jodelle, Didon se sacrifiant, avec Sabine Lardon, Neuilly, Atlande, 2013.

« Farce », Dictionnaire raisonné de la caducité des formes littéraires, dir. A. Montandon, S. Neivha, Genève, Droz, 2014.

Ouvrages

Éditions de textes

Porcie, Robert Garnier, Paris, H. Champion, 1999.

Cornélie, Robert Garnier, Paris, H. Champion, 2002.

Didon se sacrifiant, Etienne Jodelle, Paris, H. Champion, 2002.

Marc Antoine, Robert Garnier, Paris, Classiques Garnier, 2010.

Autres

Du Bartas,(avec Yvonne Bellenger), Paris-Rome, Memini, collection « Bibliographie des écrivains français », no 12, 1998.

Lucain et la littérature de l’âge baroque en France – Citation, imitation et création, Paris, Champion, 2000.

Calliope et Mnémosyne. Mélanges offerts à Gilbert Schrenck, avec Cécile Huchard, Paris, Classiques Garnier, 2017.

Le Théâtre des romanciers (XIXe siècle-XXIe siècle) : adaptations et réécritures, expérimentations et contestation, Actes du Colloque international (12-13 octobre 2017), avec Bernard Urbani, Théâtres du Monde, Cahier hors-série, 2018.

Rabelais et sa postérité. Actes du colloque d’Avignon (7-8 juin 2016), avec Bernard Urbani, L’Année rabelaisienne, 2019, p. 189-382.

Lucain et la littérature de l’âge baroque en France – Citation, imitation et création, Paris, Champion, 2000.

La Comédie et l’étranger. Théâtres du mondeCahier hors-série n° 5, Avignon Université, 2020

Parcours

Après des études universitaires en Lettres classiques, Jean-Claude Ternaux a choisi d’axer sa recherche sur les rapports entre l’Antiquité latine et la littérature française du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle.

Il s’est d’abord intéressé à la réception et à l’imitation du poète Lucain chez les poètes, romanciers et essayistes de l’époque dite baroque. Il s’est ensuite spécialisé dans l’étude du théâtre humaniste (tragédie et comédie). S’il travaille sur les minores, il travaille aussi sur les auteurs phares de la Renaissance française comme Rabelais, Ronsard et Montaigne.

Sa formation classique lui permet de traduire des textes en latin ou en grec de la Renaissance.

Il a organisé, en collaboration, des colloques sur la politesse amoureuse, sur l’épopée et ses modèles, sur Rabelais, sur les rapports du théâtre et du roman, sur la comédie et l’étranger. Il a dirigé et dirige cinq thèses.

CV

1989 : Agrégation de Lettres classiques.

1990 : D.E.A . Université de Reims.

1993-1995 : A.T.E.R. à l’U.F.R. Lettres de Reims.

1995 : Doctorat : Université de Reims sous la direction de M. le Professeur Jean-Pierre Néraudau : « Lucain et la littérature de l’âge baroque en France: citation, imitation et création»Jury : Mesdames les Professeurs Yvonne Bellenger, Perrine Galand – Messieurs les Professeurs : Georges Forestier, Frank Lestringant, Jean-Pierre Néraudau (directeur). Mention très honorable à l’unanimité.

1995-2011 : Maître de conférences à l’U.F.R. Lettres de Reims.

14 juin 2004 : Habilitation à Diriger des Recherches : direction M. le Professeur Frank Lestringant : « Les serves dépouilles. Pour une étude de l’imitation à la Renaissance ». Nouveau travail de recherche : « Calliope et Melpomène. Poésie épique et poésie dramatique à la Renaissance ».

2011-2018 : Professeur des Université : Avignon Université. Émérite depuis cette date.

Les commentaires sont clos.