Projets émergents

« The LIVR Rosebox Project »

(avec l’entreprise londonienne LIVR) : le théâtre en réalité virtuelle à travers les frontières. Demande de financement de l’UE « Creative Europe » (déposée en mai 2020, C. Garson).

« ESMALI – Esthétique en Mathématique, dans les Arts et la Littérature»

Projet collaboratif ICTT et LMA dans le cadre de la FR Agor@ntic

Responsables : Thierry Barbot, Madelena Gonzalez

L’esthétique, qui est naturellement au centre des études littéraires et artistiques, pourrait sembler très périphérique dans le monde des mathématiques. Or, on constate que de nombreux mathématiciens, parmi les plus célèbres (Bertrand Russell, G.H. Hardy, Roger Penrose), parlent de leur travail en termes d’esthétique. Paul Erdös, notamment, évoque la « beauté ineffable » des mathématiques. En réunissant des spécialistes des mathématiques, des littéraires et des artistes, nous espérons jeter des ponts entre ces disciplines si différentes et aboutir à un certain nombre de principes communs.

La recherche permettra d’établir une connexion entre des disciplines qui ne « se parlent » pas habituellement sur un sujet qui est fondamental dans ces deux disciplines, mais souvent de manière implicite en mathématiques. Si l’esthétique est au centre des études littéraires et des Arts, ce concept est souvent mal défini et mal compris. Il évolue aussi au cours de l’histoire. Ce projet donnera l’occasion aux spécialistes d’interroger de nouveau et à nouveau ce concept et de dégager des lignes de force communes au sujet de l’esthétique.

L’objectif principal est de produire un ouvrage collectionnant divers témoignages, leur analyse, et apportant une réponse aux liens entre ces divers thèmes, incluant une définition de chacun de ses termes.

Outre divers membres de la communauté mathématique, les personnalités suivantes sont partenaires du projet:

  • Richard Bradford, Université d’Ulster (Royaume-Uni), professeur d’histoire et de théorie littéraire, auteur de 27 ouvrages dont Is Shakespeare any good ? (2015)
  • Laurent Derobert, artiste, auteur d’ouvrages de poésie utilisant le matériel mathématique Juliana Di Fiori Pondian, docteur en linguistique de l’Université de São Paulo, sémiologue spécialisée en poésie expérimentale.
  • Pierre Gallais, artiste plasticien à Lyon
  • Etienne Ghys, mathématicien, directeur de recherche au CNRS à l’ENS Lyon, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences
  • Irene Peixoto, membre de la Faculté des Beaux-Arts de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro
  • Olga Paris-Romaskevich, CR2 au CNRS à l’Institut de Mathématiques de Marseille
  • Graham Smith, professeur de Mathématiques, Université Fédérale de Rio de Janeiro
  • Henry Staten, Université de Washington, Lockwood Professor in the Humanities, spécialiste de philosophie et d’esthétique

EMOCONTEXT

Le projet a un triple objectif: effectuer dans un premier temps un travail de caractérisation de l’émotion au cœur du texte littéraire, afin de séparer cette dernière d’autres phénomènes contingents tels que la sensation ou les sentiments, afin de faire émerger sa textualité. Ensuite, s’attacher à la catégorisation des émotions, qu’il s’agisse des émotions représentées par le texte ou de celles perçues par le lecteur, en s’appuyant sur les théories les plus récentes de neuropsychiatres. Enfin, de travailler sur le lien entre émotion représentée et émotion perçue, mettant en jeu les théories de la réception et de l’interculturalité.

Ce faisant, le projet présente en premier lieu un caractère fédérateur pour une équipe de recherche interdisciplinaire aux spécialités diversifiées, mais il pourra également présenter un lien intéressant entre l’enseignement et la recherche en proposant de nouvelles approches du texte littéraire associées à de nouvelles pratiques pédagogiques. Parallèlement à ces travaux scientifiques, le programme de recherche mènera en effet des actions de diffusion et de valorisation à destination de publics diversifiés.

Responsables: Elsa Cavalié (ICTT), Justine Gonneaud (ICTT), Julei Deramond (CNE)

Les commentaires sont clos.