Colloque: Patrimonialisation de la Mémoire collective dans le domaine culturel et historique de l’Espagne contemporaine

Colloque: Patrimonialisation de la Mémoire collective dans le domaine culturel et historique de l’Espagne contemporaine

Colloque International
Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse 18-19 octobre 2018 (ICTT)

Organisation : Antonia Amo Sánchez (ICTT, UAPV), Maria Llombart Huesca (ICTT, UAPV), Gabriel Sansano (UA)

Comité Scientifique :

Antonia Amo Sánchez (UAPV)

Marie Galera (UAPV)

Maria Llombart Huesca (UAPV)

Isabel Marcillas (Université d’Alicante)

Gabriel Sansano (Université d’Alicante)
José Miguel Santacreu (Université d’Alicante)

José Saval (University of Edinburg)

Comité d’Organisation :
Antonia Amo Sánchez (UAPV), Marie Galéra (UA), Maria Llombart Huesca (UAPV), Gabriel Sansano (UA), Isabel Marcillas (UA)

Partenaires :
Laboratoire « Mémoire, Identité, Fiction », de l’Université d’Alicante, Espagne

School of Literatures, Languages and Cultures, Édimbourg, Écosse, Royaume Uni

Les débats autour de la Mémoire ont pris une place importante dans l’Europe du tournant du XXIème siècle, et se sont particulièrement imposés en Espagne, où les batailles identitaires et les conflits autour du passé à invoquer, remémorer ou réinventer sont loin d’être disparus. Ce colloque international et multidisciplinaire a pour objet d’ouvrir la réflexion autour de la construction des mémoires collectives dans l’Espagne d’aujourd’hui, en particulier des mémoires oubliées, minoritaires ou minorisées.

Le patrimoine matériel et immatériel d’un territoire est devenu un lieu de configuration des identités nationales, régionales et locales, et la mémoire participe de ce patrimoine. À une époque où les lieux de mémoire sont souvent négligés, que ce soit pour des raisons politiques ou pour la pression urbanistique, il serait intéressant, d’une part, d’analyser le rôle et l’intérêt de préserver ces espaces, qu’il s’agisse des hauts lieux mémoriels mais aussi des espaces de culture, de loisir et de sociabilité comme les théâtres, les musées, les athénées ou les cafés, des espaces où se construit la mémoire de la culture populaire de la contemporanéité ; d’autre part, si les politiques de mémoire sont d’habitude mises en œuvre par des organismes publics, nous constatons également la présence d’une écriture de la mémoire « mise en récit » (notamment à travers la fictionnalisation post- mémorielle des témoignages). Cette écriture de la mémoire vient parfois soutenir les mémoires officielles mais souvent s’impose en tant que mémoire alternative. Il est temps d’interroger cet usage autant historiographique qu’artistique à la lumière de concepts controversés liés à une nouvelle façon d’appréhender l’histoire (post-vérité, post-témoignage, post-mémoire (Hirsch), « saturation mémorielle » (Robin).

JEUDI 18 octobre

APRÈS-MIDI

14h Accueil salle OW33

14h15 Ouverture Madelena Gonzalez (ICTT), Monsieur le Président ; Monsieur le vice- président à la Recherche (à confirmer).

14h30 Présentation

 

I Post-mémoire démocratique. Présidente : Maria Llombart Huesca

15h-15h30 Maribel Corbí (UA): “La mémoire démocratique chez des auteurs/e/s descendants de réfugiés, exilés ou immigrés espagnols en France. Le cas d’Isabel Alonso”.

15h30-16h José Miguel Santacreu (UA): “El campo de concentración de Albatera: memoria y patrimonio”.

16h-16h30 Virgilio Tortosa (UA): “Patrimonialización de la muerte. El caso García Lorca”. Discussion et pause

II Mémoire et éducation. Président : Biel Sansano

17h-17h30 Rafael Sebastià Alcaraz / Emilia María Tonda Monllor (UA): “TICs para la recuperación de la memoria democrática”.

17h30-18h Isabel Marcillas (UA): “Memoria, educación y patrimonio en la ciudad de Alicante”.

Discussion

VENDREDI 19 octobre (salle OW33)

III Mémoire(s) et littérature. Présidente : Antonia Amo Sánchez

9h-9h30 Biel Sansano (UA): “La literatura dramática balear en el nuevo siglo: entre la memoria y la postmemoria”.

9h30-10h Francesc Foguet (Universitat Autònoma de Barcelona): “El retaule del flautista (1970), de Jordi Teixidor. Censura, recepción, pervivencia y patrimonialización de una obra popular”.

10h-10h30 Núria Santamaria (Universitat Autònoma de Barcelona): “Ils étaient nous : Sic transit Glòria Swanson (1979), d’Emili Teixidor”.

Discussion et pause

11h-11h30 José Saval (University of Edinburgh): “Búsqueda y recuperación de la memoria histórica en Soldados de Salamina de Javier Cercas y Los Surcos del azar de Paco Roca”.

11h30-12h Adeline Chainais (Université Paul-Valéry Montpellier III): “Recordando a las  víctimas olvidadas del nazismo

desde la escena: El triángulo azul (2014) y Cáscaras vacías (2016) de Laila Ripoll”.

Discussion Repas

APRÈS-MIDI (salle OW33)

IV Les politiques des mémoires. Président : José Miguel Santacreu

14h30-15h Michel Martínez (Université de Toulouse 1 Capitole): “Amarga memoria y el patrimonio memorial de Aragón”.

15h-15h30 Andrew Dowling (University of Cardiff):“Cuando los símbolos nacionales dividen: el caso del pan-catalanismo y de los Països Catalan”.

15h30-16h Florence Belmonte (Université Paul-Valéry Montpellier III): “Le peuple gitan: construction de la mémoire et lutte contre la discrimination”.

Discussion

CONCLUSIONS ET CLOTURE

 

Les commentaires sont clos.