ANNONCE DE SOUTENANCE THESE

ANNONCE DE SOUTENANCE THESE

ANNONCE DE SOUTENANCE THESE
La soutenance de la thèse de doctorat présentée par
Paola GIUMMARRA,
La langue au théâtre : expression d’une identité culturelle ?
aura lieu le14 juin 2018 à 14h00
Salle des thèses
Campus Hannah Arendt
Bâtiment nord
Université d’Avignon
devant un jury composé de :
Paola Ranzini, professeur des universités, Etudes Théâtrales et Italiennes, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
Matteo Viale, professeur des universités, Linguistique, Université de Bologne
Yannick Butel, professeur des universités, Etudes Théâtrales, Université d’Aix-Marseille
Luca Zuliani, professeur des universités, Littérature italienne, Université de Padoue

 

RESUME.

Paola GIUMMARRA, La langue au théâtre : expression d’une identité culturelle ?

Pour interroger les pratiques théâtrales contemporaines, notamment en France et en Italie, nous avons eu recours à un outil particulier : le rythme. Ainsi, nous proposons une étude comparée de quatre pièces chacune d’un auteur différent, deux français et deux italiens : Juste la fin du monde (1990) de Jean-Luc Lagarce, Clôture de l’amour (2011) de Pascal Rambert, Italia-Brasile 3 a 2 (2002) de Davide Enia et Dissonorata (2006) de Saverio La Ruina. La définition de rythme donnée par Henri Meschonnic nous a permis d’étudier ces pièces sans adopter un point de vue uniquement linguistique, théâtral ou sociologique. Car la révélation de la poétique de l’auteur se dévoile et se rend manifeste précisément grâce au rythme. Un rythme qui relève certes de la structure linguistique de la pièce, mais qui est aussi l’accomplissement de la manifestation historique et culturelle de la voix de ces auteurs.

Les commentaires sont clos.